Blog

Rencontre LabFilms à Chacun son Court

La rencontre LabFilms au festival Chacun son Court se déroulera ce dimanche 20 octobre à 15H à la Maison de l’image de Strasbourg .
Elle est ouverte à tous, n’hésitez pas à vous inscrire à asso.labfilms@gmail.com ! 🙃

Au programme :

🔹 Présentation du programme associatif de LabFilms et du dispositif d’entraide inter-asso que nous souhaitons mettre en place pour l’année à venir en prolongement de la plateforme ;

🔸 Échanges d’idées sur la mise en place d’actions de structuration du réseau régional d’associations de production audiovisuelle et de valorisation des films produits ;

🔹 Présentation de plusieurs projets de court-métrage autoproduit en cours de développement dans la région et portés par des associations ou des réalisateurs individuels en recherche de collaborateurs ;

🔸 Premiers retours d’utilisation de la plateforme LabFilms.org après sa première semaine d’existence (!) ;

🔹 Temps d’échanges informel entre participants à propos de leurs projets respectifs.

 

LabFilms est en ligne !

C’est le grand jour !

Le réseau social collaboratif LabFilms.org est enfin disponible ! On vous y attend avec impatience ! 🎥

Un immense merci à tous, contributeurs directs et soutiens en tout genre, d’avoir permis la réalisation de cette plateforme associative à destination de tous les passionnés de création cinématographique et audiovisuelle.

🎬Le cinéma spontané a enfin son espace dédié ! 🦹‍♂️

Après des années de préparation et de recherche de financements, on peut dire que l’aventure commence véritablement aujourd’hui.

Car ce n’est que le début ! La plateforme LabFilms a vocation à s’enrichir continuellement de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux espaces, pour parvenir à former à terme un écosystème complet pour la création audiovisuelle.

Le point de départ est bâti néanmoins sur des fondamentaux, que nous avons dégagés par observation des besoins premiers des cinéastes, techniciens et comédiens autoproduits. Avant de se faire plateforme de diffusion et de curation des oeuvres, LabFilms se devait d’être une plateforme de mise en relation.

C’est donc sur des fonctionnalités centrales – et par ailleurs auto-suffisantes – de réseau social que nous avons orienté la première version de l’outil, afin que chaque utilisateur puisse dès maintenant développer son expérience pratique, étayer son réseau de collaborateurs et mettre en avant son portfolio et ses compétences.

👉 Afin de nous permettre d’aller plus loin, la meilleure façon de nous aider est désormais de vous aider vous-mêmes : inscrivez-vous vite sur LabFilms et faites vivre le réseau ! Une seule adresse : 📣➡️ www.labfilms.org ⬅️📣

Des remarques, suggestions, commentaires ? Nous avons mis en place un dispositif de retours via lequel vous pouvez nous dire tout ce que vous pensez de la plateforme et nous soumettre toutes vos idées pour la suite.
N’hésitez pas, c’est par ici .

 

L’équipe LabFilms

Réseau Grand Est : Les inscriptions sont ouvertes !

C’est la rentrée ! La sortie de la plateforme approche à grands pas et nous nous activons en coulisses pour rendre l’expérience d’utilisation optimale. La date de sortie est officielle : ce sera le vendredi 11 octobre 2019 ! 🤗
….
Mais LabFilms se veut plus qu’une plateforme en ligne et a décidé de focaliser une grande partie de ses efforts sur sa dimension associative et territoriale. Nous avons commencé par développer un réseau numérique mais avons rapidement jugé indispensable de le doubler d’un réseau physique et d’une communauté d’adhérents.🖇
 
🔁 En complément de la plateforme, nous souhaitons donc nous engager cette année dans une activité de structuration et de coordination d’un réseau physique d’échanges, d’accompagnement et de partage de ressources entre associations adhérentes, collectifs de réalisation et créateurs individuels de court-métrage autoproduit en Grand Est, où nous sommes basés.
Cette initiative se veut le complément local du réseau numérique national LabFilms.org, destiné à favoriser et à mettre en avant la création audiovisuelle autoproduite en Grand Est, tout en créant des liens et un dialogue avec les collectivités territoriales, le milieu professionnel et les publics.  🏵
👥 Sur le versant aussi bien numérique que territorial, en prenant acte de l’indispensable complémentarité de ces deux registres d’action, LabFilms entend donc contribuer à la défense des intérêts des créateurs amateurs ou en voie de professionnalisation et rendre plus visible leurs films et leurs compétences auprès des collectivités, du milieu professionnel et des publics. 
L’association souhaite dans ce but : 
– Organiser la mutualisation des moyens de production entre créateurs régionaux adhérents, 
– Aider à faire circuler leurs films dans la région et sur internet, 
Accompagner la production indépendante de leurs projets, 
– Et travailler à établir des ponts et des transferts avec le milieu professionnel de la production cinématographique et audiovisuelle.

📣 Les adhésions 2019-2020 sont ouvertes : vous êtes une association, un collectif de réalisation ou un créateur autoproduit en Grand Est ? Vous cherchez à vous fédérer, à être accompagnés, diffusés ou professionnalisés ? Contactez-nous pour connaître les modalités d’adhésion au réseau régional. 🙂 
(N.B. La plateforme LabFilms.org demeure gratuite sans conditions, hors de toute adhésion à l’association)
Si vous êtes localisé hors Grand-Est, pas de panique : inscrivez-vous sur LabFilms.org à partir du 11 octobre, la plateforme sera accessible partout et gratuite pour tous ! 
.
L’équipe Labfilms
.
.
Retrouvez la newsletter complète du mois de septembre ICI !

Techniquement, nous y sommes !

Sur le plan technique, nous y voilà : la première version de LabFilms est aujourd’hui opérationnelle ! Plus que quelques tests à effectuer, quelques données à implémenter et la plateforme pourra accueillir tous vos projets de films et toutes vos pages personnelles. (Ceci étant dit, calmez-vous un peu, on parle du mois d’octobre)

Mais, attendez… qu’est-ce qu’on me dit dans l’oreillette ? In-croy-able : certains d’entre vous auront la chance de la tester en avant-première à partir du mois d’août 
Bon, allez, soyons un peu plus transparents… Nous aurons la chance que certains d’entre vous aient la délicatesse de nous faire le plaisir de la tester en avant-première dès le mois d’août.

 

Oh, et puis non. Cessons la langue de bois, soyons nous-mêmes, soyons vrais, soyons just real comme le sont nos confrères de la Silicon Valley, soyons prag-ma-tiques : disons que la chance est partagée, les amis(Vous le sentez un peu l’esprit californien de LabFilms ? Cette culture du gagnant-gagnant ? La voyez-vous cette éclatante dentition, respirant le panache, les sentiments altruistes et avec ça les bonnes affaires ?) 

 

Si de notre côté, nous avons en effet besoin des meilleurs projets et de super pages profils pour alimenter LabFilms en amont de sa sortie, les premiers utilisateurs actifs sur l’interface auront quant à eux l’avantage du premier arrivé : leur travail et leurs projets seront les plus en vue au moment du lancement (ce qui leur laissera le loisir d’écraser la concurrence à leur guise, comme le permet tout bon système libéral). En bons testeurs, ils pourront bien sûr également contribuer à l’amélioration de la plateforme en nous transmettant directement toutes leurs remarques et idées d’amélioration (puisque nous sommes positionnés sur le segment du collaboratif obviously)

 

Et comme nous sommes bons commerçants, nous avons bien sûr limité les places de bêta-testeurs, ceci afin de susciter un désir dévorant de la part du consommateur (que vous êtes, cessez de vous mentir)
Plus d’informations à venir sur ce point… (le teasing est donc le troisième et dernier élément de notre stratégie marketing, que nous avons pris le temps de revoir durant l’été, comme vous vous en êtes désormais rendus compte)
 

En coulisses, nous travaillons sur de nombreuses autres choses, que cet édito – il faut le dire – assez mal calibré, mais consécutif à une lourde insolation, est désormais trop court pour développer.  Restez connectés ! (et hop, ça c’est pour la rétention client)

 

Très bonne canicule à tous ! 🏖

 

L’équipe LabFilms

 

Retrouvez la newsletter complète du mois de juillet ICI !

La production associative s’organise dans les régions !

C’est l’été et les processeurs commencent à chauffer ! Alors que la plateforme n’est maintenant plus qu’à quelques semaines d’être opérationnelle, LabFilms prépare petit à petit l’arrivée du service au sein des réseaux associatifs de cinéma autoproduit. 

Le mois de juin était riche en rencontres et débats pour LabFilms, puisque nous sommes intervenus dans trois villes pour parler cinéma associatif, nouveaux outils de production et plateformes collaboratives. 

Nous étions ainsi présents le 14 juin à Paris au Festival Le Court Nous Tient pour participer à la table ronde “Cinéma 2.0” et discuter des nouveaux outils numériques destinés à faciliter les démarches pour faire et diffuser des court-métrages. La session était filmée et sera bientôt disponible au visionnage. 

Le 15 juin, nous étions près de Rennes au Festival du Film de l’Ouest (Courts en Betton) pour une rencontre pour le moins importante : celle des réseaux de cinéma associatif de cinq grandes régions venus échanger sur la production associative de leurs territoires respectifs. Une rencontre qu’on pourra dire inaugurale, puisque les fondations d’un futur réseau national de cinéma associatif semblent bien avoir été posées ce jour-là… 

De notre côté, on est revenus avec plein de nouvelles idées pour développer l’activité autoproduite en régions et travailler avec les réseaux préexistants partout en France, par le biais et au-delà de notre plateforme web. Merci au réseau R.A.P.A.C.E. pour l’organisation de cette première rencontre indispensable ! Des images et vidéos arriveront bientôt également.

Le 25 juin enfin, nous présentions l’interface de LabFilms.org Version 1 en avant-première in-ter-ste-llaire à Strasbourg, devant les associations locales de l’audiovisuel amateur ou/et professionnel. L’occasion de parler du réseau associatif local que nous souhaiterions coordonner et de mobiliser des primo-utilisateurs pour le bêta-test de la plateforme, prévu durant l’été. Ce bêta-test sera également ouvert à certains de nos contributeurs Ulule, comme prévu dans leurs contreparties.

Vous avez un peu d’expérience dans la création audiovisuelle et mourrez vous-même d’envie de tester LabFilms en avant-première durant l’été ? Contactez-nous, nous cherchons des gens motivés pour créer de belles pages profils et lancer leurs projets sur la plateforme !

Sortie nationale prévue la première semaine d’octobre ! Parlez-en autour de vous !

 

L’équipe Labfilms

 

Retrouvez la newsletter complète du mois de juin ICI !

“Garden Party” – Le court-métrage étudiant nominé aux Oscars

Garden Party, 2016 ; Réalisé par Gabriel Grapperon, Victor Caire, Théophile Dufresne, Lucas Navarro, Florian Babikian, Vincent Bayoux

D’une salle de classe aux prestigieuses marches de la cérémonie des Oscars, qui sait jusqu’où un talent artistique peut vous mener ? C’est ce victorieux chemin qu’ont suivi six anciens étudiants en animation de l’école MoPA d’Arles (Bouches du Rhône), dont le projet de fin d’études leur a permit de faire valoir leur travail aux yeux du monde en 2018.

Court-métrage en trois dimensions berçant notre regard grâce à de superbes jeux de lumière et d’un réalisme bluffant, Garden Party, réalisé en 2016 et d’une durée de sept minutes, conte l’histoire de crapauds et grenouilles arpentant le terrain d’une villa abandonnée. Les réalisateurs ont même pris l’initiative d’élever de véritables amphibiens durant leur processus de création, avec l’objectif de se rapprocher le plus possible d’un naturalisme unique.

Dès sa sortie, les étudiants, se sont vus enchaîner les récompenses et les considérations, 45 au total ! Jusqu’à avoir l’agréable surprise de pouvoir concourir à la 90è cérémonie des Oscars pour la statuette du meilleur court-métrage d’animation. Bien qu’ils ne l’aient pas obtenue, la nomination n’en est pas moins remarquable.

 

Retrouvez tout l’envers du décor sur la chaîne youtube des concernés juste ici !


 

Bande-annonce de Garden Party

 

Rédigé par Grandjean Marion

La création régionale à l’honneur !

Le projet LabFilms, qu’est-ce que c’est, ça en est où, c’est pour quand ? …

 

   Ça se rapproche !

   Alors que du côté de l’industrie, le festival de Cannes s’achève dans les paillettes et sous les projecteurs, du côté de l’internet, les câbles s’emmêlent, les 0 et les 1 défilent, les tasses s’empilent et les fronts dégoulinent dans l’espace en surchauffe du sous-sol des développeurs de LabFilms. Le glamour est encore loin… Hé, mais le bricolage a son charme aussi, non ? Et comme c’est encore mieux quand c’est partagé, il pourra bientôt se redéployer en réseau, à travers les tuyaux – plus tellement en friche – du World Wide Web… 

   LabFilms arrive, tel un tiers-lieu collaboratif dans l’océan trop routinisant du web, en marge et en appoint des grands silos de navigation que sont les grandes plateformes balisant un peu trop nos errances digitales. 
 
   Le cinéma sauvage est un domaine en friches comme il en faut, depuis lequel poussent les talents, s’expriment les franc-tireurs, et s’épanouissent les amateurs passionnés. Il aura bientôt son espace dédié, et on vous fait confiance pour le faire vivre et rayonner, que vous soyez professionnel en devenir, amateur de cinéma, créateur impertinent ou simplement professionnel libre le week-end !

   On en profite pour vous annoncer la liste des cinq films  pré-sélectionnés par LabFilms pour le Festival du Film de l’Ouest. Félicitations aux équipes ! 
Pour soutenir une pluralité de registres de qualité cinématographique et audiovisuelle, nous avons réalisé une sélection très diversifiée en termes de démarches de production, de niveau de professionnalisme et de genres de films. 

 

   Les deux court-métrages retenus au festival par l’équipe FFO figurent en tête de la liste.

Ode à la vie, de Coline Declef, production autonome (projeté le 15 juin au Festival du Film de l’Ouest)
PROXIMA-B, de Fabien Fuhrmann, Kinane Moualla, Bastien Dreyer, David Heitzmann, Bartosch Salmanski, collectif Atlantis (projeté le 15 juin au Festival du Film de l’Ouest)
Conscient, de Guillaume Erbs, association Agora 
Freeze Time, de Thomas Andrezeczyk, association Pictural Things
Wendy, de Chris Le Guelf & Léo Amiot, association Le Bruit des Courts 

 

Au fait, on parle de nous ici

 

LabFilms, bientôt sur vos écrans !

Ces dernières semaines, l’équipe LabFilms s’est faite relativement discrète sur les réseaux. Le calme après la tempête de fin d’année autour de notre campagne Ulule. A ce propos, toutes les contreparties ont normalement été envoyées à ce jour. Vous n’avez pas reçu les vôtres ? Ecrivez-nous vite pour que l’on corrige cela ! 😉 

Toutes les contreparties, ou presque, car reste la plus importante : la plateforme LabFilms bien sûr. C’est bien là-dessus – et sur les financements – que nous avons le plus travaillé ces derniers temps, en sous-marin, à l’ombre des réseaux sociaux.

Toute la promesse de LabFilms réside dans cet outil numérique partagé que notre association a pour but de mettre en place et de faire vivre. Nous avons donc longuement échangé avec nos développeurs pour construire la meilleure version de lancement possible, pour aboutir au meilleur compromis possible au regard des finances disponibles et par rapport aux objectifs et valeurs fondamentales du projet. Des finances que nous avons bien sûr travaillé à accroître, en poursuivant notre collecte de subventions et en remportant notamment le concours national d’innovation sociale La Riposte au mois de mars ! Une très belle récompense qui confirme le sens de ce projet, que nous avons défendu devant un jury de professionnels durant trois tours successifs, parmi 114 autres associations candidates.

En parallèle de ce travail de fond, nous avons commencé à recenser les associations de création audiovisuelle de la région Grand Est, afin d’initier la constitution un réseau régional de valorisation et de coordination de la production associative, à la fois autour et au-delà de la plateforme LabFilms. Le partenariat de sélection de films que nous réalisons avec le Festival du Film de l’Ouest va dans ce sens. C’est finalement 5 court-métrages régionaux, représentatifs d’une diversité marquée de styles, de genres et de modes de production, que nous leur avons fait parvenir, parmi la quarantaine que nous avons reçue suite à notre appel à films. Le FFO en choisira un ou deux pour le(s) projeter au sein d’un florilège des meilleurs productions associatives de plusieurs régions, durant une séance spéciale du festival en juin prochain.

Nous vous annoncerons notre sélection et le(s) court-métrage(s) projeté(s) dans les prochaines semaines !

Aujourd’hui, la plateforme LabFilms.org est sous les lignes de code et devrait être prête en version bêta entre fin juin et début juillet. Les premiers à pouvoir tester cette version seront, d’une part, nos partenaires associatifs et d’autre part, les contributeurs Ulule ayant sélectionné les lots de 35€ et plus. Ils pourront immédiatement nous faire part de leurs impressions, suggestions, critiques, en plus d’être les tout premiers à s’établir sur le réseau ! Quelques jours après, tous les autres contributeurs Ulule auront à leur tour accès à la plateforme. Ils pourront également nous faire des retours et commencer à réseauter.

La dernière étape sera pour la rentrée de septembre, où LabFilms.org ouvrira ses portes à tous les passionnés de création ciné et audiovisuelle.

Restez connectés, préparez-vous et parlez-en autour de vous, l’aventure commence très bientôt !

L’équipe LabFilms

LabFilms au travail !

Bonjour à tous ! 

Après quelques jours pour souffler, l’équipe LabFilms – toujours autour d’un verre 🍻 – s’est réunie pour planifier la suite des opérations ! Pas d’inquiétudes, vos contreparties bien méritées sont déjà en cours de préparation et nous reviendrons vers vous très prochainement à ce sujet !

💻L’autre affaire importante qui nous concerne ici est bien sûr celle du développement informatique de la plateforme. Les premières lignes de code se profilent pour janvier tandis que se montent déjà les prochains dossiers de subventions.

🗂 En termes de gestion associative, l’équipe se réorganisera quelque peu dès le début de l’année prochaine. Les mêmes restent, le comité de direction évolue et de nouveaux adhérents sont les bienvenus ! L’assemblée générale de début 2019 (à Strasbourg) sera ainsi l’occasion pour tous ceux qui le souhaitent de venir échanger sur les futures fonctionnalités et la gestion collective de la plateforme. 🗣

L’un des objectifs centraux de l’association LabFilms étant de structurer le réseau de création audiovisuelle autoproduite et de favoriser les liens avec le milieu professionnel, nous avons à cœur de créer des moments d’échanges non pas seulement en ligne, mais également à l’occasion de telles assemblées.

🤓A plus court terme, nous faisons le choix de nous concentrer au maximum sur le développement de la plateforme pour sortir au plus vite une première version du site. Spoiler alert : ce ne sera pas d’emblée la version « full premium XXL » mais plutôt une base solide de démarrage pour commencer à structurer le réseau, et surtout pouvoir le faire évoluer avec vous.

Durant cette période, notre newsletter et notre blog axés sur la création audiovisuelle autoproduite passeront un peu au second plan, mais nous y reviendrons au plus vite ! D’ailleurs, nous recherchons constamment des rédacteurs ➡️ contactez-nous ! Rédigez pour LabFilms, faisons vivre le réseau autoproduit 😊

On vous attend au portillon et on se remet tout de suite au travail pour promouvoir le cinéma autoproduit, favoriser l’émergence et fédérer les créateurs sur les territoires !

Campagne réussie !

🤩 Un immense merci à tous ! 🤩

Grâce à vous, nous sommes parvenus à atteindre notre objectif et à réunir 15 225€ pour initier le développement informatique de la plateforme LabFilms ! Nous sommes très touchés par votre mobilisation autour de ce projet de longue haleine, qui marque aujourd’hui une étape importante.

Cela n’a pas été facile ! Le projet LabFilms a émergé spontanément hors de toute affiliation institutionnelle ou professionnelle et s’est constitué autour d’une équipe associative formée sur mesure. Des partenaires et parrains s’y sont associés ensuite, et nous les remercions aujourd’hui grandement pour leur confiance et leur accompagnement.

N’ayant jamais été active dans l’évènementiel et n’étant pour cette raison pas encore insérée dans le circuit balisé des subventions publiques territoriales, notre association a dû faire connaître son projet sur la seule base de sa qualité conceptuelle et de la détermination de ses membres pour le mettre en œuvre.

Comment, en effet, activer l’intérêt et le désir sur un service qui n’existe encore qu’en principe (et en graphisme ! – grâce à notre super webdesigneuse Doriane), sans bénéficier d’une réputation préalable au sein du milieu associatif ou audiovisuel et sans non plus pouvoir s’appuyer sur une quelconque communauté en ligne préexistante ? Un vrai défi !

Tout est parti d’une intention, d’une intention forte transformée en mobilisation autour d’un unique objectif : créer une plateforme utile à tous les passionnés de création cinématographique et audiovisuelle autoproduite. Utile créativement et utile professionnellement – car l’autoproduction est loin de se réduire à l’amateurisme, elle peut être aussi bien une voie de passage qu’un espace d’inventivité et de prise de risque artistique. LabFilms, c’était donc au départ l’idée d’un territoire numérique dissociant les frontières entre création amateur et pratique professionnelle, pour privilégier le simple fait de FAIRE des films.

Aujourd’hui, nous avons pu nous appuyer sur vous pour rendre ce projet un peu plus réel. Aujourd’hui, nous allons pouvoir commencer à mettre les mains dans le code pour matérialiser numériquement (oui, oui matérialiser numériquement) une architecture informatique encore à l’état virtuel. Nous allons tout faire pour créer et mettre à votre disposition la meilleure interface web possible pour vos projets audiovisuels. Et nous avons à cœur de rester à l’écoute des remarques de chacun quant au développement de la plateforme.

Ce développement se fera par étapes progressives et en concertation avec tous ceux qui souhaiteront prendre part aux échanges, y compris d’autres associations de médiation et de création audiovisuelle. Merci d’y avoir cru, merci d’y avoir contribué, et vive la création collective !